De: Cours de chant Litwin [newsletter@coursdechantlitwin.com]
Envoyé: dimanche 1 septembre 2013 11:59
À: newsletter@coursdechantlitwin.com
Objet: Comment chanter sur scène - 1ère partie - Le trac

 

  

 Pour ne plus récevoir des informations de coursdechantliwin.com, cliquez ici 

Mario Litwn

                  Comment chanter sur scène

Par Mario Litwin                                   

 

http://www.coursdechantlitwin.com

01.77.15.52.73 - 06.03.93.09.09

 

Cette newsletter est la première d'une série d'articles courts sur le sujet Comment chanter sur scène.

 

Chanter sur scène ou même face à un nombre réduit de personnes est un vrai enjeu personnel, un défi qui pour être relevé exige un minimum de connaissances pour ne pas commettre des erreurs.

Sur scène, le moindre accident, erreur ou maladresse est très visible. L'artiste expérimenté sait les éviter au maximum ou les utiliser à sa faveur lorsque ça arrive. Ces quelques conseils permettront à l'artiste débutant de se tirer d'affaire avec joie et dignité.

 

1re partie -  le Trac

 

Tout le monde connaît la phrase attribuée à Sarah Bernard lorsqu'une jeune comédienne lui avoua ne jamais avoir le trac. La célèbre comédienne lui répondit "Et bien ! Vous aurez le trac quand vous aurez du talent".

 

C'est le type phrase que les médias et le public adorent et qui passe à la postérité. C'est devenu une formule culte : "J'ai le trac donc j'ai du talent" ou "Je n'ai pas le trac dont je n'ai pas du talent".

 

C'est un cliché, et c'est totalement infondé. J'ai horreur des clichés et je trouve ça ridicule, avec tout le respect que je dois à la mémoire de Sarah Bernard.

 

Ça n'a rien à voir avec le talent. On a le trac quand on a peur du jugement des autres ou quand on a quelque chose en jeu.

 

Or Sarah Bernard jouait sa réputation à chaque représentation alors que sa jeune partenaire n'avait aucun soucis. Jouer sur scène l'amusait plus qu'autre chose, sans peur d'être jugée ou de mettre en péril sa carrière.

 

On a le trac quand on passe un examen, un entretien d'embauche ou quand on a peur de donner une mauvaise image de soi, quand on demande une augmentation ou quand on va à son premier rendez-vous galant. Ceci n'a rien à voir avec le talent.

 

Le trac apparaît quand on s'investit dans quelque chose et qu'une suite dépend de la prestation. C'est le cas d'un jouer de poker selon qu'il mise dix euros ou dix mille. Mais encore, ça dépend de l'importance qu'il donne à ces dix mille euros. S'il est suffisament riche, perdre cette somme ne l'inquiète pas.

 

Toujours est que l'artiste, professionnel ou amateur, qui attend quelque chose de sa prestation, plaire à son public, passer un casting, faire une audition pour un engagement, faire plasir à ses amis, ne pas passer pour une cruche, a toujours le trac, et c'est normal.

 

Le trac est parfois nécessaire, car il mobilise beaucoup d'énergie et éveille la concentration. Cependant, un excès de trac peut s'avérer paralysant, nuire à l'attention et empêcher la libre association d'idées et l'imagination.

 

Tous les artistes, même les plus expérimentés ressentent le trac quand ils ont un enjeu personnel ou professionnel. Le moment le plus intense du trac arrive quelques instants avant de sortir sur scène. Souvent, au bout de quelques instants, le trac disparaît.

 

Choisissez une chanson facile qui vous mettra en confiance pour commencer. Dès les premiers applaudissements vous oublierez le trac

 

Soyez vous-même. Ne cherchez pas à imiter les autres. Trouvez votre propre expression. N'ayez pas peur de votre propre différence. Plus vous serez personnel, plus serez à l'aise.

 

Ne cherchez pas à cacher le trac. Vous pouvez même l'avouer avant de commencer. Trouvez une phrase drôle pour l'exprimer, mais soyez professionnel/le par la suite. Vous vous rendrez sympathique par votre simplicité et le public se rendra complice et attentif.

 

Etre soi-même n'est pas toujours facile, car on a tous des modèles dans la tête qu'on cherche à approcher ou à imiter.

 

Sachez que dans nos cours de chant on apprend à se débarrasser des modèles et des clichés, à trouver votre propre propre personnalité artistique et à devenir soi-même.

 

Pourtant, la meilleure façon de gérer le trac est l'habitude de la scène. Avec l'expérience, vous developperez vos propres ressources pour minimiser le trac.

 

Je peux vous expliquer plus de choses personnellement dans un studio de musique. Appelez-moi au 01.77.15.52.73 ou 06.03.93.09.09 (vous pouvez aussi m'envoyer un email ou un texto) pour un premier cours gratuit où vous apprendrez déjà beaucoup de choses.

 

Prochains articles

  • La peur d'oublier les paroles.
  • Le placement, les éclairages et la gestion du regard.
  • Le maniement du micro.
  • L'électronique et l'acoustique de la salle.
  • Les appareils d'aide à la scène, égaliseur, réverberation, compresseur 

 Mario Litwin

 

Adresse des cours

- Club Med Gym - 149 rue de Rennes - 75006 PARIS

- Centre de musique - 10 rue du Commandant Pilot - 92200 Neuilly-sur-Seine

Sur rendez-vous exclusivement