Cours de chant Litwin

Get Adobe Flash player

Une séance gratuite de cours de chant pour une évaluation complète de votre voix


 L'une des écoles les plus importantes au monde pour l'enseignement du chant. Le Colburn School of Performing Arts 
de Los Angeles, reçoit plus de 300 candidatures à l'année de professeurs de chant voulant exercer dans cet établissement.

 Les conseillers pédagogiques, afin de définir les conditions requises pour être admis, ont redigé des clauses d'admission sous forme de "dix commandements".

 En ce qui vous concerne, ces dix critères vous donnent un bon point de départ pour choisir votre prochain professeur de chant.

 Quant à moi, venez me voir et je vous propose de me soumettre à un examen pour vérifier si je satisfais ces dis critères. 

                                                                                     Mario LItwin


Les dix commandements d'un bon professeur de chant

 

1.- La plupart de techniques tu connaîtras.

 En effet, la plupart de professeurs de chant sont des anciens chanteurs qui ne connaissent qu’une seule technique.

Il existe des centaines de techniques, de la plus ancienne à la plus moderne, de la plus exotique à la plus occidentale. Chaque élève est différent et le professeur doit savoir qu'elle est la technique la plus appropriée à chaque cas particulier. Une vingtaine de techniques occidentales différentes est le minimum qu'un bon professeur doit maîtriser pour être efficace sur tous ses élèves.

 

2.- Au piano les élèves tu accompagneras.

 Il est important que le professeur accompagne le cours au piano, car c’est le seul moyen de s’adapter au phrasée de l’élève et de le corriger en cas d’erreur. Faire remarquer une fausse note, une erreur de rythme ou adapter son accompagnement à la tonalité de l’élève.

Le professeur doit savoir transposer (changer de tonalité) une chanson à la volée pour s’adapter à la tessiture de l’élève.

Il est possible certes d’utiliser des accompagnements enregistrés, mais souvent ces accompagnent sont délivrés dans la tonalité originale qui n’est pas forcement celle de l’élève.

Obliger l’élève à chanter dans une tonalité qui n’est pas la sienne est néfaste pour la voix de l’élève.

Les bons professeurs qui ne son pas pianistes eux-mêmes, engagent un accompagnateur, mais ça a une influence sur les prix des cours.

 

3.- Les exercices inutiles tu éviteras.

 Beaucoup de professeurs, ne sachant pas quoi faire d’un élève qui échappe à leurs compétences, ont tendance à combler le temps du cours en faisant faire des exercices inutiles. C’est fréquent l’importance démesurée accordée à la respiration (qui s’apprend en quelques minutes), à la relaxation (qui n’exige pas d’exercices particuliers) ou à des vocalises, gestes, grimaces ou bruitages inutiles (brrrrr, ics, sirènes, etc.)

Conseil, si vous ne vous sentez par progresser, n’attendez pas pour changer de professeur.

 

4.- La créativité et la musicalité de l'élève tu encourageras.

L’élève qui aime chanter vient au cours avec des reconnaissances qu’il faut respecter. C’est là qui se trouve le noyau de sa créativité musicale. Il ne faut pas obliger l’élève à renoncer à soi-même.

 

5.- Le bavardage inutile tu éviteras.

L’apprentissage du chant exige 10% d’information et 90% de formation. Toutes les théories, pseudo scientifiques, médicales, philosophiques ou mystiques sont étrangères à une formation musicale correcte. En musique, seules la musicalité, la créativité et l’émotion comptent. La technique n’est qu’un support qui doit être oublié au moment de chanter.

Beaucoup d’élèves sont tétanisés par le trac au moment de chanter en public, de peur de mal faire les gestes techniques imposés. Le moteur principal doit être de se faire plaisir et faire de 

la musique. On

 monte sur scène avec la technique que l’on a, un point c’est tout. Ce n’est pas le moment de penser à 

la technique. Si

 vous chantez avec plaisir et musicalité, même vos erreurs techniques se transformeront et atouts.

 

6.- Les blocages de l'élève tu lèveras.

La sévérité excessive, les brimades inutiles et malveillantes, style « Whiplash » auxquelles se livrent certains professeurs sous prétexte qu’un professeur exigeant est profitable à l’élève, ne font que renforcer ses blocages. Certes, c’est rare depuis les lois contre le harcèlement, mais dans les années 80 c’était fréquent et beaucoup de vieux professeurs conservent les mauvaises habitudes.Tout doit être mis en place pour que l’élève se sente à l’aise dans ses cours et dans ses prestations.

 

7.- La réussite de l'élève tu célébreras.

Beaucoup de professeurs, n’ayant eu de succès en tant que chanteurs, jalousent les élèves qui ont des opportunités ou qui réussissent. Un professeur doit être comme un père protecteur pour l’élève et jouir de son succès.

 

8.- La timidité de l'élève tu guériras.

Beaucoup d’élèves, demandent des cours de chant pour guérir leur timidité. C’est la meilleure école. En encourageant la spontanéité de l’élève et son expression, la timidité guérie.

 

9.- La générosité et l'honnêteté tu cultiveras.

Toujours dans l’état d’esprit du professeur bienveillant, tout doit être mis en place pour que l’élève se sente confortable dans ses cours et dans ses prestations.

 

10.- En public, derrière l'élève tu t'effaceras.

Ceci peut se comprendre comme le fait de ne pas profiter des éloges ou des applaudissements que l'élève reçoit pour se mettre en valeur en tant que professeur ou pour se faire de la publicité. En concert, le plus important c'est l'élève. Le professeur, même en étant accompagnateur doit savoir s'effacer au profit de l'artiste qu'est l'élève.   


  Accueil